Vous êtes ici

Amélioration de la connaissance naturaliste

Le maintien et l'amélioration des connaissances naturalistes est essentiel pour suivre l'état de conservation des milieux naturels et observer l'efficacité des mesures de gestion mises en place. Si des suivis sont mis en place dans le cadre de l'animation du DOCOB, ils sont surtout centrés sur les habitats et les espèces d'intérêt communautaire ; les données récoltées par les associations et les bénévoles sont donc indispensables pour évaluer la diversité globale du site. 

Si en vous promenant sur le site, vous identifiez une espèce animale ou végétale, n'hésitez pas à la rentrer dans les bases de données régionales ou nationales : 

  • Geonat'IdF, plafetorme gérée par l'Agence Régionale pour la Biodiversité permettant de rentrer des données naturalistes et de consulter celles postées par les autres utilisateurs en Ile-de-France
  • Faune Ile-de-France, plateforme gérée par la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) permettant également de rentrer des données naturalistes; elle est reliée à une application mobile, NaturaList, sur laquelle les observations peuvent être directement rentrées et transmises ensuite à la base de données générale 
  • INPN espèces, application mobile gérée par l'Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN) permettant de découvrir la biodiversité qui nous entoure et de rentrer des données observées, qui sont ensuite validées par des experts naturalistes. 

Pour apprendre à reconnaître les espèces, de nombreux guides dédiés à chaque groupe (oiseaux, flore, herpétofaune (reptiles et amphibiens), insectes, etc.) existent. Pour s'initier, il existe des applications de reconnaissance des espèces, les plus répandues étant : 

  • PlantNet, application spécialisée dans la reconnaissance de la flore ; 
  • Seek, application permettant de reconnaître la plupart des groupes d'espèces ; en pratique, elle est plus simple à utiliser pour les plantes et les insectes ; 
  • Birdnet, application spécialisée dans la reconnaissance des chants d'oiseaux : elle enregistre les chants et propose les espèces correspondantes les plus probables. 

Pour vous entraîner, vous pouvez ensuite vous rapprocher d'une association naturaliste, qui au gré des sorties vous permettra de découvrir les espèces de la région.